dimanche 19 décembre 2010

Publicité plébiscitée... par les critiques !


Il semble décidément que le sujet soit dans l'air...


Nadine Lejaer, rédactrice en chef de Télépro, présentait ce 17/12 au colloque du CSA un exposé sur le thème :
«Le courrier des lecteurs, préoccupations de spectateurs»...

Quelles sont les critiques les plus régulières des lecteurs du 2ème hebdomadaire TV (environ 100.000 abonnés) ?



1- l'augmentation de la publicité à la RTBF, et plus particulièrement les coupures des émissions et l'amplitude du son.

2: la quasi absence de sous-titrage pour sourds : légalement en France, il en faut partout. En Belgique, il s'agit d'un "objectif" et non d'une obligation.

3: la violence des programmes et sa sous-évaluation dans le choix de la signalétique : Ce sont les chaînes qui décident du degré de violence de leurs émissions. Elles ne peuvent être sanctionnées qu'à postiori par le CSA pour une éventuelle sous-estimation du degré de violence physique, psychologique, etc.

4: les déprogrammations sauvages : Interdites en France 14 jours avant le jour J, cette règle n'existe même pas chez nous.


5: le non respect des horaires

6: l'heure tardive de programmation des émissions les plus intéressantes


On le voit, le spectateur n'est peut-être pas aussi stupide que d'aucuns voudraient le (faire) croire...


La suite du feuilleton :
http://rtbf89.blogspot.com/2010/12/quand-les-chiffres-font-le-grand-ecart.html

1 commentaire:

  1. Trop de libertés audio-visuelles nuit au développement éducatif de nos enfants. C'est de l'abus et du harcèlement psychologique en des temps comme celui-ci! La publicité envahit nos espaces vitaux de manière fulgurante. On en revient aux méthodes de manipulations de l'esprit telle que la publicité subliminale. Encore utilisée aujourd'hui en période d'élections!!!

    RépondreSupprimer